Comment passer les vitesses ?


Les motards aiment la vitesse et cette sensation de liberté que promettent les balades au grand air. Cependant, dès qu’on parle de manipuler la vitesse de la moto, on entendra beaucoup de discordances dans les avis. Pour certains, c’est une affaire d’habitude tandis que d’autres, cela relève d’un véritable exploit de réussir à enclencher la vitesse comme il le faut. Focus sur les meilleures techniques permettant de passer les vitesses correctement sur une moto.

Comment enclencher la vitesse ?


Pour ceux qui débutent à moto, il est impératif de suivre une formation en moto-école, cela va permettre d’acquérir les bases en termes de conduite et d’avoir les connaissances nécessaires en termes de sécurité routière. Après, il faudra joindre la pratique aux cours théoriques, car la moto s’apprend sur route et non sur papier. Une fois au guidon, ce sera l’occasion de tester ses acquis, surtout lors des changements de vitesse, étape qui n’est pas toujours des plus aisées, surtout pour ceux qui n’ont pas l’habitude de manier les vitesses manuelles, préférant les modèles aux vitesses automatiques. Déjà, il est intéressant de rappeler que le levier de changement de vitesse se situe généralement du côté gauche du moteur sur la plupart des motos. Il convient d’actionner la pédale manuellement et de ne pas lever le pied avant que la vitesse soit engagée. Comme il suffit d’une simple petite pression pour enclencher les vitesses, rien ne sert d’appuyer fort sur les pédales puisque cela n’aura pour effet que d’endommager les mécanismes. Une fois qu’on lève le pied de la pédale, cette dernière va automatiquement reprendre sa position initiale.

Qu’est-ce qui différencie l’action d’embrayer et de débrayer ?


Lorsque l'on serre le levier d'embrayage, cela signifie que l’on débraye tandis que si on lâche le levier d'embrayage, cela signifie que l’on embraye. Au point mort, les vitesses s’engagent en appuyant la pédale vers le bas pour la première et vers le haut pour la 2e, la 3e, la 4e, la 5e et la 6e. Le point mort peut être situé au milieu de la première et du deuxième et lorsqu’on l’enclenche, la moto roule en roues libres, notamment sur une route en pente. Si la vitesse est enclenchée alors, il faudra débrayer pour faire avancer la moto, surtout lorsqu’elle est à l’arrêt. À noter que le sélecteur de vitesse devra toujours être actionné après que l’on active le levier d’embrayage, cela évite que la moto soit calée.

Comment prendre un virage ?


Pour ceux qui pratiquent la moto depuis longtemps, la négociation des virages devient un réflexe, mais pour les novices, il faudra apprendre à gérer les courbes et à adopter la bonne position pour ne pas la rater. Pour ce qui est de la position à adopter, le conducteur devra prendre appuis sur six points clés de son corps à savoir ses genoux, ses deux mains et ses deux pieds. Il reste tout de même possible de ne prendre appui que sur l’un de ces points, mais dans l’idéal, il faudra que tout le corps suive l’inclinaison de la moto dans les tournants. En ligne droite et à une bonne vitesse, la technique de conduite est simplifiée, surtout si l’on dispose d’un régulateur de vitesse, mais en virage, il est nécessaire d’affuter tous ses sens et de bien prendre appui sur ses jambes en gardant le dos droit et en laissant le poids du corps aller dans le sens du virage.

Quelle position adopter en virage ?


Les pieds, les genoux, le bassin et les cuisses supportent tout le corps, ce qui fait que le conducteur devra prendre une position accroupie sur le virage est trop prononcé et se rapproche plus d’une épingle que d’un simple tournant. Si le bas du corps doit rester serré, le haut du corps pourra rester détendu. Avant d’engager le virage, il est conseillé d’aller vers la gauche de la voie et de suivre ce que l’on appelle la corde, cela permettra d’entamer le virage avec une bonne lancée. Une fois à l’intérieur de la corde, la moto devra rester en position verticale et le conducteur pourra relâcher petit à petit l’accélérateur pour sortir du tournant en toute sécurité.

Comment faire un wheeling ?


Le wheeling est une sorte de figure de style que les passionnées de moto et de freestyle ont l’habitude de réaliser. Cet exercice mise surtout sur l’équilibre du conducteur, ce qui fait que pour y arriver, il est nécessaire d’apprendre à tenir tout seul sur la moto sans les mains et de rechercher son point d’équilibre. Une fois qu’on l’a trouvé, il devient facile de réaliser cette figure à une vitesse constante, et ce, avec un bon équilibre. Pour réussir le wheeling, il faut commencer par mettre un coup d’accélérateur avant de rajouter un coup d’embrayage, la moto, sous le coup des deux commandes, va être plus facile à manier. Il convient néanmoins de rappeler qu’un grand coup d’embrayage peut entrainer un retournement de la moto alors, il faudra y aller mollo. Pour ce qui est de la position à prendre, le pied droit va se positionner sur le frein arrière pour éviter les mauvaises chutes puisqu’il va aider à stabiliser la moto, même en position improbable et l’aider à revenir sur ses roues sans trop de risques. Il faudra ensuite passer les vitesses et essayer de rechercher son point d’équilibre en alternant les vitesses. Avec un peu de pratique, il sera aisé de commencer le wheeling en deuxième vu que la première est trop courte pour que l’on puisse espérer en profiter pour réaliser des figures. Avec une pratique régulière, il sera de plus en plus aisé de garder la bonne position, et ce, à un rythme constant sans pour autant craindre de faire une mauvaise chute et d’ailleurs, un bon casque est à prescrire. Il n’est pas rare en effet que les motards, même les plus aguerris, se retrouvent au sol, car ils se sont pressés de réaliser la figure au lieu de commencer par chercher leur point d’équilibre.

D'autres questions à venir


La pratique de la moto devient un vrai plaisir dès lors que l’on connait les bases de la conduite, des changements de vitesse et des positions à adopter dans les virages. On verra la prochaine fois d’autres questions se rapportant aux questions mécaniques et esthétiques de la moto.

CONTACT


Vous pouvez nous contacter en remplissant le champ ci-dessous:

Message envoyé. Merci !

Touring Specialties

Copyright Touring Specialties 2017